L’ouverture

L’ouverture

1984
Acrylique sur bois
116 x 215 cm
Sur demand

“L’ouverture, une ‘cinémacopvision’ de plus de deux mètres de large, transforme la méthode d’analyse cachée du premier plan et de l’arrière-plan en une ‘perspicacité’ évidente : paraboliquement, le maître des physionomies montre l’intérieur dans les têtes des ‘individus’ qui, vus de loin, se coagulent à nouveau en masses…. Un monsieur sérieux dans le crâne duquel Hitler hante, une femme remplie du gourou, une autre figée dans son regard face à l’érotisme insupportable perçu. Et bien sûr, ceux qui n’ont que l’argent ou la télévision en tête. Seul Beuys est l’exception, il ne se pense accompli que par lui-même, comme un voyant avec une auréole. Les masses, trop préoccupées par elles-mêmes pour remarquer qu’elles sont canalisées dans le puits en béton, seules quelques-unes cherchent la “liberté” dans le désespoir – comme le montrent les slogans inscrits sur les murs : “Je n’obéis pas” – “Je vais tomber en panne – tu viens avec moi ? La photo a été prise en 1984, et on peut se souvenir d’Orson Welles.”
(Citation Alexander Rauch, dans le catalogue de l’exposition Kunsthaus Wien, 2005. p. 22)

January 4 @ 13:00
13:00 — 14:25 (1h 25′)

Did you like this? Share it!