Mathias Waske

Ses peintures farfelues révèlent les vues sociales à la fois critiques et ludiques de l’artiste. Chaque œuvre peut être interprétée comme une parodie des futilités de la vie. Ses œuvres, qui ne doivent pas être prises trop au sérieux, dépeignent avec humour les aspects positifs et négatifs de la vie et expriment avec précision l’esprit de l’époque dans laquelle nous vivons.

Mathias Waske est né en mars 1944 à Crailsheim, Baden-Württemberg. Il a grandi à Francfort-sur-le-Main. De 1962 à 1967, il a fait ses études à l’Université d’État des Beaux-Arts de Francfort-sur-le-Main (Prof. Burkhardt, Prof. Schreiter), puis il a voyagé à Florence et à Venise. Depuis 1968 jusqu’à sa mort en 2017, l’artiste et sa femme Tina vivent et travaillent entre Munich et le sud de la France.

Représentant du réalisme moderne Mathias Waske s’est depuis longtemps imposé comme un artiste contemporain apprécié. Son originalité, ses idées humoristiques et son amour du détail ont fait de Mathias Waske l’un des représentants les plus importants et les plus reconnus du réalisme moderne. Une multitude d’expositions et de nombreux prix d’art internationaux ont reconnu l’œuvre populaire de Waske au cours de sa vie.

Gestion de l’art

Tina Waske (née von Reppert) était l’épouse, la muse, le modèle et la directrice artistique de l’artiste.

Après ses examens d’État à l’Académie des Beaux-Arts de Wiesbaden et son expérience en tant qu’assistante de direction au Bayerischer Rundfunk, elle a d’abord travaillé comme consultante en art, organisé des expositions d’art dans le monde entier et donné des visites guidées dans des musées. En 1980, elle épouse l’amour de sa vie, Mathias Waske, à Venise. Avec lui, elle partage sa passion pour l’art, mais aussi pour la musique classique, l’opéra, la danse, la littérature et la nature. Pour ce faire, le couple a fait la navette entre leur ville natale Deisenhofen et une villa en Provence et a régulièrement suivi des invitations à Monaco.

2006 Récipiendaire de la Coupe d’Or pour des Mèterites de l’Art au nom de l’Ordre de Saint Fortunat (OSF), une association internationale qui promeut le “bien et le beau” à travers son œuvre de bienfaisance St. Fortunat e. V.
Depuis 2011, membre du Club International Allemand de la Principauté de Monaco, sous le patronage de Son Altesse S.A.S. le Prince Albert II de Monaco.
Tina vit principalement en Provence et gère la succession de son mari bien-aimé.

Vie & expositions

1944

Mathias Waske est né le 27 mars 1944 à Crailsheim/Württemberg. Il a grandi à Francfort-sur-le-Main.

1962-67

Étude d’art à l’école des beaux-arts de Francfort sous la direction des professeurs Burkhardt et Schreiter. Il séjourna ensuite à Florence et Venise.

Des prix

Le Big Mag classic, 1990, 1er prix de lithographie, Biennale de Sapporo, Japan

1966
Grand Prix de Peinture, Cannes
Prix Concours pour son tableau “Le Village Vert”, 2ème prix pour son tableau “Golden Dream”

1989
Galerie Tilburys Art, Sint-Truiden, Belgique
1er prix pour son tableau “Laocoon 1.” de K.S.H.C., Palais Abbatial, Saint-Hubert, Belgique

1990
Concours international d’art 90, New York, USA Pyramid Gallery
International Art Award ’90 pour son tableau “The Japanese Collector”

1991
Biennale internationale de l’imprimerie de Sapporo, Event Hall, Japon, 1er prix de lithographie sous le titre : “Le Big Mac classique”

1996
Participation au XXIII ème Prix de Peinture à Le Lavendou.
Obtention du prix de l’art pour le tableau “Porte-Bonheur”

1997
Sur Mer, dans le sud de la France. A obtenu le 1er prix d’art pour le tableau “Art sans pain I” et “Art sans pain II… ou l’art est-il complètement saucissonné ?” et le tableau “Petit Bonheur”.

Juin – Participation au IXème Festival Européen des Arts et de la Poesie à La Seyne Sur Mer, Villa Tamaris Pacha, Salon de Peinture ’97.
Diplôme de Sélection et de Prestige, Trophées Victor-Hugo avec un certificat et une coupe Prix de l’Originalité, ainsi qu’un diplôme du magazine d’art La Cote des Art’s pour le tableau “Madame O.Fabre-Online”.</p/

Mai – Participation au XVIIIème Grand Prix International d’Arts de Saint Raphael, “Société des Beaux Arts”.
Obtention du Diplôme d’Honneur, certificat et coupe, Coup du Casino de Jeux de Saint-Raphaël pour le tableau “Madame O. Fabre-Online”.

Honneurs

LOUIS XIV, 2004, Prix Spécial, 2016

2006
Nomination en qualité de Chevalier conférée au nom de l’Ordre de Saint Fortunat, Vienne, 13 octobre 2006.

2012
Institut de recherche des artistes visuels par le Professeur Axel-Alexander Ziese, Le cercle de maître du “Kunsthof Schloss Reinharz””: la plus haute distinction SUMMA CUM LAUDE et la “Plaquette d’Or Rembrandt”, À Bad Schmiedberg (Allemagne), le 28. juillet 2012

2015
ART MONACO’15 Gala – Excellence Prize
, , Monte-Carlo Beach, Monaco
: Prix d’Excellence Qualité Artistique d’Art, 9.-12. juillet 2015

2016
Octobre 2016
À l’occasion de GemlucArt, Monte-Carlo, Concours International d’Art Contemporain, 8 ème Èdition sur le thème: Soyons fous, ne nous prenons pas au serieux: le Prix Spécial du Jury (Art Wanson Group) pour l’art “Louis XIV”

Shows

Touch of Red, 1998, collection privée

1963
Le cercle de maître du “Kunsthof Schloss Reinharz”, Frankfurt

1971-72

Galerie Haas, Fürstentum Liechtenstein

1975

Museum TouIon, Art Salon International (Museum)

1976 

Arhus Kunstforening, Danemark

1977

Galerie Art Contemporain, Principauté de Monaco

1981

“Faszination in Form und Farbe”, Galerie im Alten Dampfbad, Baden-Baden

1982

Galerie Française, Munich

1983 

Galerie Tosta, Miami, USA

1984

Galerie Steinrötter, Munster

1987-88-90

Große Kunstausstellung im Haus der Kunst, Munich

1989 

“Bildnisse”, Goethe-Institut, Oslo

1990

ART 90 Paris, Galerie Espace Laser

1991

The Curzon Galery, Boca Raton, Florida, USA

1991-92

“Visionen und Parodien”, Museum Villa Stuck Munich (Museum)

1992 

“Urkult Impressionen”, Galerie 68elf, Cologne

1993

“Die anständige Lust von Esskultur und Tafelsitten”, Münchner Stadtmuseum, Munich

1995

Kanagawa Prefectural Gallery, Yokohama, Japan

1996

Galerie im Osram Haus, Munich

1997

Große Kunstausstellung, Düsseldorf

1998

Kanagawa Prefectural Gallery, Yokohama, Japan

1999

Villa des Fleurs, Bank von Ernst, Monte Carlo (solo)

2000

“Die Kraft der Linie”, BMW Niederlassung Munich (solo)

2001

“CHANGE – von der Deutschen Mark zum Euro”, GALERIE RUTZMOSER, Munich

2004-2005

“Die Kunst des Spiegel – Titelillustrationen aus fünf Jahrzehnten”in: Deichtorhallen Hamburg / The Cultural Forum For Photography, Berlin / Museum für Angewandte Kunst, Frankfurt,/ Forum Kultur und Wirtschaft, Düsseldorf / Die neue Sammlung Staatliches Museum f. Angewandte Kunst, Design in der Pinakothek der Moderne, München / Österreichisches Museum für Angewandte Kunst / Gegenwartskunst, Wien / Haus der Geschichte Baden-Württemberg, Stuttgart / Littmann Kulturprojekte Schule für Gestaltung, Basel

2005

“Mathias Waske – von Mona Lisa bis Madonna”, Museum KunstHaus Vienne (solo, Rétrospective de 1965 – 2005), 4. Mai – 18. Sept. 2005

2005

VAROSI MUVESZETI MUSEUM, Györ, Hungary / Polish Culture Institute Gallery, Budapest, Hungary / Viga Gallery, Budapest, Hungary /Duna Gallery, Budapest, Hungary, / Millenium Park, Budapest, Hungary, Jan. – Mai 2005

2006

“Die Kunst des Spiegel – The Society of Illustrators”, Museum of American Illustrations, New York

2007

The Saatchi Gallery, London

2007

“Das geheime Werk”, Kulturzentrum im Malzhaus, Plauen/Vogtland, 25. Mai – 8. Juli 2007

2007
“Die Kunst des Spiegel – Russische Exklave Kaliningrad”, Kaliningrader Kunstgalerie, 5. Juni – 3. Juli 2007

2010

Agora Gallery, New York

2011

Icon Data, The Virtual Museum Kraków

2011-13

Skulpturen im Kunst Park von Beddington Fine Art, Modern and Contemporary Art, Le Mas du Murier, Bargemon, Provence

2015

FRANZ JOSEF STRAUß “Die Macht der Bilder”, Münchner Stadtmuseum, 24. April bis 2.August 2015

2014

ART HAMPTONS, New York (LDX Artodrome Gallery Berlin)

2017

“Hommage an Mathias Waske”, Finalist des Kunstprojektes, ARTBOX.PROJECT Basel 1.0, Eventplattform Euroairport Basel, à l’occasion de Basel Art Weeks 2017

2017

Beddington Fine Art Salle du Cercle Seillans

2018

ARTBOX.PROJECT New York 1.0

2019

ARTBOX.PROJECT Zurich 1.0

Collections

Collection du Pape Jean Paul II

François Joseph II du Liechtenstein

Arndt Krupp von Bohlen und Halbach

La famille princière de Monaco

Their Highnesses Karim Aga Khan, The Begum Inaara Aga Khan

Renate Thyssen-Henne

Consul Otto Eckart, Collection « Leda et le cygne »

Les 1ers astronautes de la mission Apollo II, Armstrong, Collins et Aldrin-Houston, Texas

Giorgio Moroder, Los Angeles

Sergio Leone, Rome

Arnon Milchan, Producteur, Paris

Peter Schamoni

Michael Stich

SPIEGEL-Verlag, Hambourg

Deutsches Museum Wilhelm Busch, Hanovre

Président du Club Allemand International de la Principauté de Monaco, Monsieur Karl H. Vanis

Collection graphique du musée de la ville à Munich

Achats

1993   Musée du pain, Ulm
1993   Maizena Holding GmbH Heilbronn
1996   Maison Osram, Munich
1997    Deutsche Bundesbank Francfort/Main
2003   Musée de la pomme de terre, Munich
2007   Musée Guanlan, Guanlan China
2008   Musée de la pomme de terre, Munich
2009   Musée Guanlan, Guanlan China

Des films

Le film raconte l’histoire du dernier descendant d’une grande famille allemande : Arndt von Bohlen und Halbach – le dernier Krupp.

“Herr von Bohlen” n’est ni un documentaire ni un long métrage ; il donne la parole à d’importants contemporains et compagnons de vie d’Arndt, dont Mathias Waske dans son studio de Munich. En outre, nous voyons Mathias Waske et ses œuvres à Marrakech ainsi que Mathias Waske et son épouse Tina Waske von Reppert sur le navire “Antinous II” dans le port de Menton

2017

Depuis 1968, il vit et travaille avec sa femme et muse Tina comme peintre indépendant à Munich et dans le sud de la France (Provence). Il est décédé le 16 janvier 2017 à Munich.